Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

Qu'est-ce qu'un virus ?

    Depuis l’Antiquité, l’homme doit cohabiter avec les virus. Cependant, ce n'est qu'au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, grâce aux progrès effectués par la recherche en virologie, et surtout avec l’invention du microscope électronique, qu'on arrive à mieux comprendre la nature des virus.

     Ce mot, qui signifie poison en latin, est souvent regroupé avec les bactéries sous le terme de microbe. Il ne faut néanmoins pas les confondre avec les bactéries, qui sont beaucoup plus grosses (un virus mesure 0,02 à 0,3  µm, alors qu’une bactérie, elle, peut être mille fois plus grande. De plus, si de nombreuses bactéries ne sont pas pathogènes, notamment celles des intestins (au nombre de plusieurs milliards) qui sont indispensables à la digestion ;d'autres peuvent y provoquer des infections en envahissant nos organes. C'est le cas notamment des septicémies, abcès, angines, ou encore pneumonies  .



    Un virus est un assemblage de grosses molécules contenant de l’information sous forme d’ADN (acide désoxyribonucléique) ou d’ARN (acide ribonucléique) et entourées d’une enveloppe protéique, appelée capside. Certains virus peuvent avoir une enveloppe supplémentaire, constituée de lipides et de protéines et entourant la capside. On appelle ces virus des virus enveloppés. Contrairement aux bactéries, ils ne sont pas doués d’autonomie. Ainsi, ils doivent entrer dans une cellule vivante pour survivre et se reproduire. Ce sont donc des micro-organismes intracellulaires.
   

    Il existe de nombreux types de virus différents classés par génome, taille, capsides et spécificité d’hôte. Chaque virus est spécifique d’un organe ou tissu selon l’affinité de ses antigènes de surface (ou spicules) pour les récepteurs éventuels (protéine d'une cellule de l'organisme appelée cellule hôte capable de se fixer à un antigène de surface d'un virus). Ainsi, le virus de la grippe se fixe sur les muqueuses des cellules trachéales, bronchiques et pharyngées.

    Ils sont insensibles aux antibiotiques, contrairement aux bactéries, la vaccination est donc souvent la seule solution, même s'il existe parfois des antiviraux.

 








 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement